Trouver des feux d’artifices en ligne

Il est dans nos moeurs de tout chercher / tout trouver via les moteurs de recherche sur le web. Une simple requête et un serveur se charge de trouver les informations pour nous ! Un gain de temps, un vrai service à domicile. Pour bien des articles de consommation courante l’outil est formidable et terriblement efficace. Quelques règles spécifiques sont cependant à noter concernant les artifices de divertissement.

Appartenant à la famille complexe des explosifs vos feux d’artifices doivent respecter une chaîne logistique nécessaire à la sécurité de tous. Qui achète de la viande ou des produits frais dans une enseigne ne sachant pas renseigner sa clientèle sur sa gestion de la chaîne du froid ? Dans le ciel étoilé de vos belles fêtes aussi la sécurité est de mise ! 

Dans cet article on vous propose de sonder votre vendeur de feux d’artifices sur quelques points essentiels.

– Le produit est-il homologué CE ? Nous sommes en 2018 et seuls les produits CE sont des explosifs homologués et utilisables sur le territoire national. Les anciens produits (les K) ne doivent absolument plus être commercialisés et / ou utilisés.

– Votre vendeur entreprose t’il sa marchandise dans un dépôt conforme à la réglementation ? On parle ici de sites ICPE, référencés sur les sites des préfectures et de la DREAL géographiquement compétente. Un dépôt d’artifices de divertissement c’est beaucoup de compétences, beaucoup de temps passé à sécuriser les installations, beaucoup d’argent investi. C’est un gage de sérieux. Lorsqu’une entreprise fait l’effort de travailler dans ce sens : elle le fait savoir d’une façon ou d’une autre !

Des notices d’utilisations accompagnent-elles vos produits pyrotechniques favoris ? On ne parle pas de jouets ici mais bien de feux d’artifices ! Comment allumer, comment conserver, que faire en cas de dysfonctionnement ? Si votre vendeur ne peut pas vous éclairer sur ces points, qui le pourra ?

– Le prix de vente reflète t’il les prix du marché ? Un produit au prix bas c’est bien sûr de l’argent d’économisé, mais n’est-ce pas au détriment de la qualité ? de la sécurité ? des deux ? Dans votre métier vous êtes certainement capable d’expliquer le prix de vos prestations, de vos produits, de vos services. Votre concurrent à des prix bien plus bas que vous ? Est-il très fort ou simplement moins rigoureux ? Ces quelques questions vous aiderons on l’espère à trouver votre fournisseur qui vous saura à coup sûr émerveiller vos spectateurs en toute sécurité. Il s’agit aussi de votre propre sécurité, et celle-ci vaut certainement la peine de se poser les bonnes questions.

 

Bonnes recherches, bonnes démarches, et profitez de dialoguer avec vos vendeurs préférés, c’est l’occasion de sentir qui est artificier, et qui est vendeur d’artifices !

amiens-1846

Prudence avec les feux d’artifices

En cette fin d’année 2017 une règle est de mise : prudence avec les feux d’artifices !

Pour que la fête soit réussie pour chacun; bien penser à lire les notices, préparer son tir, et re-lire les notices ;)

Ne jamais s’exposer au dessus des artifices ni diriger ces derniers en direction d’autres personnes ou biens.

Ensemble respectons le tir des artifices pour que les interdictions locales ne pleuvent pas !

Pour illustrer cette problématique qui n’est pas nouvelle une petite archive fournie par monsieur P.BARDAKOFF et directement tirée des archives de la ville d’Amiens en …1846 !

 

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

Jupiter de Bronze obtenu par un artificier utilisant quelques références Jacques PREVOT Artifices.

Briller lors des concours internationaux

« Je reviens de celui de Saint Brévin, il était super »; ou encore « Je vais tous les ans à Cannes, c’est un autre niveau ». Les concours de feux d’artifices ont ceci en commun qu’ils attirent un public de plus en plus nombreux ! La plupart ont lieu l’été mais certains (Courchevel) tiennent place l’hiver. Les terrains de jeux sont souvent splendides (Hanovre, la baie de Cannes), parfois atypiques (Montreal) et les entreprises du monde entier viennent s’y défier. C’est l’occasion pour les spectateurs de profiter des plus beaux produits, des plus belles couleurs, le tout dans des chorégraphies toujours plus audacieuses.

Des séquences de monocoups aux angles improbables; des salves de bombes toujours plus colorées, des timings de tirs toujours plus précis… les artificiers doivent faire preuve de créativité pour s’imposer et triompher aux yeux du jury et/ou du public.

C’est dans ce contexte que les produits pyrotechniques signés Jacques PREVOT Artifices sont depuis peu utilisés, c’est vous dire la confiance réservée et le niveau d’exigence atteint ! Depuis 2014 nos produits se sont retrouvés dans des spectacles primés à Montreal L’international des feux loto-québec (2016, 2017); Hanovre -Jardins d’Herrenhausen 2014), Cannes (2016, 2017). Des vestales d’argent, des prix du jury, des prix du public… autant de récompenses qui ne laissent rien au hasard : le spectacle doit être convenablement réalisé, empreint d’émotions, et composé des plus beaux effets !

 

Liste non exhaustive des plus beaux concours dans le monde :

L’international des feux loto-quebec à Montreal, Canada.

Le concours international d’art pyrotechnique de Cannes, France.

Le concours international de feux d’artifice de Hanovre, Allemagne.

Festival International Pyromagic de Szczecin, Pologne.

Festival International Ignis-Brunensis de Brno, République Tchèque.

Les Pyronales de Berlin, Allemagne.

Les Masters de feu de Compiègne, France.

… et tellement d’autres grands feux d’artifice aux efforts artistiques formidables et hors concours à Annecy, Saint Cloud ou encore Genève !

IMG_6913

Le symposium c’est quoi ?

Quel sera le système de tir de demain ? Quel retour d’expérience sur sur une pratique en matière de fabrication des artifices ? Quelles avancées sur un problème chimique relatif aux feux d’artifices ? Quel contexte réglementaire international ou local ?

Des conférences, des présentations de produits, des innovations en matière de logiciels informatiques, des spectacles grandeurs natures ! Le symposium des feux d’artifices c’est tout ça à la fois !

En 2016 c’était à Bordeaux… et aujourd’hui c’est à Omagari (Japon). Les professionnels du monde entier se donnent rendez-vous chaque année pour approfondir, célébrer et perfectionner la pratique du feu d’artifice. L’activité est risquée et les échanges internationaux particulièrement efficaces pour améliorer la sécurité de tous, de la fabrication des pièces au tir des feux dans nos propriétés !

Plus d’informations sur la page web officielle de l’évènement : http://www.isfireworks.com

Déclarer un feu d'artifice

Déclarer son spectacle pyrotechnique

La réglementation prévoit qu’un spectacle pyrotechnique est à déclarer en mairie et en préfecture. Comment faire ? Quand déclarer ? A qui ? 

Votre tir comprend plus de 35 kg de matière active ? 

Alors c’est un spectacle pyrotechnique et il faut le déclarer !

Votre tir comprend un ou des article(s) F4 ou T2 ? 

Alors là aussi c’est un spectacle pyrotechnique et il faut le déclarer !

 

La déclaration est réalisable à l’aide du cerfa 14098*01. Les pièces justificatives à joindre sont listées au verso du document. La déclaration est réalisable électroniquement ou par traditionnelle voie postale.

La déclaration s’effectue auprès de la mairie dont dépend le lieu de tir (même pour un terrain privé ! ) et auprès de la préfecture à laquelle est rattachée la mairie.

Pensez au délai ! Le tir du spectacle pyrotechnique est à effectuer 1 mois au moins avant la date prévue du tir.

En cas de modification après déclaration, il convient de fournir des avenants au dossier qui seront alors archivés et étudiés. (changement de site de tir, changement de chef de tir…)

 

Et pour un simple feu d’artifice ? 

Si votre tir comprend moins de 35kg de matière active, et n’inclut aucun produit F4 ou T2, alors un simple courrier en mairie suffira ! Pensez à préciser le lieu de tir, l’horaire de celui-ci, et les coordonnées du responsable du tir !