Le classement des artifices de divertissement évolue en 2017

Ce qui change en 2017

K3, C4, F2… Elles sont devenues nombreuses les appellations de produits dans les feux d’artifice… Petit historique des évolutions récentes.

1990 – le règne des « K »

En 1990, la France créer le régime de l’agrément pour homologuer les artifices de divertissement sur le territoire. K1, K2, K3, K4: Les feux d’artifice étaient classés en 4 catégories. Ce classement n’était valable qu’en France, et à vrai dire chaque pays européen avait son propre mode de classement. Les produits les moins dangereux de type pétard, cierge magique, fontaine à gâteaux… étaient classés K1, alors que les feux d’artifices plus dangereux comme les bombes d’artifice et les compacts étaient eux K2 ou K3. Quant aux produits les plus puissants, les fameux K4, une formation était nécessaire.

Les choses étaient plutôt simple: les mineurs de + de 12 ans avaient accès au K1, les majeurs aux K2 et K3, et les titulaires d’une formation K4 avaient eux accès à toutes les catégories.

2010 – naissance des « CE »

Les choses évoluent en 2010 avec l’apparition de nouvelles homologations de feux d’artifices. Le nouveau mode est européen: c’est la certification. Ce nouveau procédé commun aux pays de la communauté européenne classe les produits en 8 familles.

  • Les familles F1, F2, F3 et F4 pour les artifices de divertissement les plus classiques tels que bombes, compacts, chandelles et pétards. (Catégories nommées C1, C2, C3 et C4 par la France pendant quelques années, avant de faire marche arrière). 
  • Les familles d’artifices de scène ou de théâtre en T1 et en T2.
  • Et enfin les accessoires et outils pyrotechniques en P1 et P2.

En 2010 ce sont d’abord les produits F1, F2 et F3 qui font leur apparition en France. Premier changement très notable, les pétards ne sont plus accessibles aux mineurs ! En effet on aurait pu penser qu’ils allient migrer de l’ancienne catégorie K1 vers la catégorie F1 mais non ! Les pétards sont désormais classés en F2 ou en F3, c’est à dire accessibles aux personnes majeures !

En 2013 c’est au tour des F4 d’être commercialisés en France. C’est le second changement important en la matière. Après lecture des nouvelles normes d’homologation, il apparaît que les bombes d’artifices lancées par mortiers sont toutes classées en catégorie F4. Quelle conséquence ? La catégorie F4 est réservée aux personnes ayant suivi une formation ! La différence est de taille. Pour les entreprises de vente de feux d’artifice c’est un changement radical. Il faut désormais être formé pour tirer les bombes.

2010 – 2017 – la cohabitation

A la lecture de cet article quelque chose vous interpelle cependant… Les produits K1, K2, K3 et K4 existent toujours ! Et bien oui, au moment de la rédaction du présent article nous sommes en période de cohabitation. Les deux familles d’homologation, les « K » et les « F » existent côte à côte. La situation ne saurait durer et l’évolution va évidemment dans le sens du « CE » avec la disparition annoncée des produits « K ».

04.07.2017 – la mort des « K »

Vous avez bien lu, le 04 juillet 2017 c’est la fin des produits d’homologation strictement française. Les fameux K1, K2, K3 et K4 disparaissent tous pour laisser place à leurs successeurs, les produits à marquage CE. Plus possible après cette date de se procurer des bombes à marquage K3, ou des pétards à marquage K1. Anticipez la transition en vidant les stocks de K, et en achetant du CE ! Pour mémoire en droit français, la détention, la vente ou l’utilisation d’un produit non homologué n’est absolument pas légale ! Après le 04 juillet il vous faudra penser et tirer « CE » ;)

 

6 réflexions au sujet de « Ce qui change en 2017 »

  1. Bonjour,
    Je voudrai un renseignement sur les feux d’artifice si possible de votre part.
    On se mari en décembre et on a une salle en milieu un peu végétal or on a souscrit à un feu d’artifice «  feux d’artifice semi-pro K3 de qualité au normes NF »
    La personne qualifie nous dit ne pas avoir de problème vu que l’hiver il fait froid et y a la rosé, qu’en pensée vous?
    Cordialement

    1. Bonjour,

      Nous ne nous permettons de conseils que sur les produits que nous vendons expressément. La mention surprenante de « semi pro » m’indique que nous ne sommes pas les vendeurs de ce produits. Par ailleurs vous mentionnez « K3″, or cette réglementation n’existe plus et n’est plus utilisable en France. Il convient désormais d’utiliser des produits CE avec mentions F2 ou F3 pour votre feu automatique pour votre heureux évènement.

      Votre vendeur saura j’imagine vous conseiller.

      Bien cordialement,

      Thibaut PREVOT

    2. je suis artificier F4 T4
      J’ai l’habitude de tiré des feux de toutes catégories
      Soit prenais un F4 en artificier car si problème il y a vous serais couvert par son assurance et bien sur vous devez le déclaré en mairie et a votre assureur pour être couvert par votre responsabilité civile
      bien sur le lieu et les risque sont a mettre en avant pour tout spectacle de ce style
      Un pro reconnu et agguerrii de ce genre de spectacle
      Bonne fête pour votre mariage

  2. J’habite à 100m d’un gite où se déroulent des fêtes chaque WE. La mode est maintenant de tirer des feux d’artifice F3, donc sans aucune obligation. Mes chevaux sont complètement affolés …. qu’ils soient en box ou dans les prés.
    Pouvez-vous SVP m’adresser copie de la notice liée à ces feux. Mentionne t’elle que la présence de chevaux à proximité de l’endroit où sera tiré le feu d’artifice peut entraîner des dangers certains et qu’il faut a minima contacter et mieux avoir l’autorisation des propriétaires de chevaux avant de tirer ce feu ?
    J’ai contacté les propriétaires du gite. Je souhaiterai pouvoir leur apporter des informations précises afin qu’ils puissent les inclure dans leur cahier des charges de location. Qui doit être assuré pour ces feux d’artifice ? Dans quelle conditions peut-on les interdire ?
    Merci de votre réponse
    Bénédicte DIDIER

    1. Bonjour,

      comme toute activité générant des nuisances sonores, il convient à minima d’avertir le dit voisinage pour que chacun prenne ses dispositions et ou édite ses remarques.

      – La notice de ce type de produits ne mentionne que des éléments propres au périmètre de sécurité (25 mètres pour le F3).
      – Le niveau sonore de ces artifices F3 ne doit pas être dangereux pour l’Homme à la distance de sécurité. (25 mètres pour le F3).
      – Le tireur et / ou l’organisateur doit être assuré pour le tir de ces pièces F3, qui sont grand public.

      Les feux d’artifices sont interdits par arrêtés préfectoraux et / ou municipaux lorsque :
      – Un motif de pollution (notamment particules fines).
      – Un motif de trouble à l’ordre public.
      – Un fort vent (> 16m/S en règle générale).

      Les feux d’artifices sont interdits par le propriétaire du lieu lorsque celui-ci ne donne pas son accord pour que son terrain soit utilisé pour le tir des pièces.

      Bien cordialement,

  3. Bonjour, mon fils fete ses 18 ans samedi a l etang de peche, rte du rhin a drusenheim. On veut lui faire une petite surprise , un petit coup d atifice , c est un cube categories c2 60 secondes. Qui peut me donner l accord . C est vraiment pas grand chose c est pour marquer l entree dans la vie adulte . Merci de me tenir au courant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>